Nous sommes le Dim 17 Déc 2017 06:13

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté: Dim 3 Déc 2017 01:46 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription: Mar 11 Sep 2012 21:52
Messages: 243
Bonjour, comme certains me l'ont demandé, j'ai résumé/traduit partiellement le podcast entre Chris (qui pose les questions) et Cathy (qui explique de nombreux aspects du rôle de reviewer). Ce n'est en rien du mot-à-mot, mais les grandes lignes sont là :

https://www.geocaching.com/blog/podcast ... reviewing/


Cathy fait partie de l'équipe CVS (Community Volunteer Support Team), autrement dit les employés de Groundspeak (lackeys) qui aident les reviewers, traducteurs et modérateurs bénévoles (Community Volunteers). Il y a actuellement 426 bénévoles dans le monde entier qui ont un ou plusieurs de ces rôles. Elle est davantage chargée d'aider les reviewers.


Elle a commencé à géocacher en 2003. Elle cherchait un cadeau d'anniversaire pour son mari et a trouvé l'idée en lisant un article sur le géocaching dans le journal. Son nom de joueuse est Prying Pandora.


Elle est aussi reviewer depuis 2009 sous le pseudo Rock Rabbit : Elle explique qu'elle a reçu un e-mail d'un reviewer de l'état de Washington lui proposant ce rôle et qu'elle a été très surprise de cette demande, en général on ne s'attend pas à recevoir un tel message. Et elle ressent ça comme un véritable honneur de pouvoir aider la communauté de cette façon.

Ce rôle lui a été proposé suite à la "retraite de reviewer" de Moun10Bike, qui est employé de Groundspeak et a notamment inventé le "Géocoin".


Cathy a commencé à travailler chez Groundspeak en 2010, 1 an et demi après avoir pris le rôle de reviewer.


Les qualités qui sont recherchées chez les personnes à qui l'on propose d'être reviewers sont :

- la patience.

- l'honnêteté.

- il faut savoir être ferme mais tout en étant apaisant.

- il faut savoir garder son calme.

- il faut être un bon pédagogue.

- il faut être actif dans la communauté, cela prend du temps d'être reviewer.


Chaque équipe de reviewers s'organise à sa façon pour se répartir le travail, dans l'état de Washington, il y a une longue liste d'attente de caches. À partir du moment ou l'un d'eux ouvre un descriptif, c'est à lui de s'en charger, cela permet de ne pas faire deux fois le travail. Bien sûr s'ils ont un souci ou moins de temps que prévu ils peuvent repasser l'analyse d'un descriptif à un autre membre de l'équipe. Ils utilisent gmail pour communiquer entre eux, et quels que soient les pays, les différentes cultures, les problèmes ou les situations requérant de l'aide que rencontrent les reviewers sont souvent les mêmes et ils s'entraident au niveau international lorsque c'est nécessaire.


Les conseils aux propriétaires de caches pour que le process de publication se passe le mieux possible :

- le point le plus important est de lire les guidelines, elles viennent d'ailleurs d'être rédigées de façon plus simple. Beaucoup de gens ne font que cocher la case dans le formulaire de soumission de cache, et ne les lisent pas, et se font directement refuser leur descriptif. Donc vous gagnez du temps en parcourant ces guidelines, elles ont été raccourcies, et il y a des liens qui redirigent vers le centre d'aide qui vous donnent plus de détails si besoin. Et même une fois que vous aurez placé votre cache, relisez bien ces guidelines pour vérifier que vous respectez bien tous les points.

- si quelqu'un s'engage dans une idée de cache qui va demander beaucoup d'efforts, de temps à mettre en place, c'est mieux de vérifier avec votre reviewer que tout est conforme avant de commencer. Si cela requiert 3 jours de bivouacs pour aller poser votre cache et qu'au final on se rend compte qu'à l'endroit choisi l'implantation d'une géocache est interdite, ça n'est jamais une bonne surprise... il en est de même pour l'élaboration d'une cache bien bricolée, il vaut mieux s'assurer, avant de commencer tout le travail, que l'emplacement et les règles sont bien respectées ; pour cela il ne faut pas hésiter à poser les questions nécessaires à votre reviewer


Une des raisons fréquentes de refus d'un descriptif de géocache est la proximité avec une autre, notamment les caches mystères, on ne peut révéler leurs emplacements, cela serait contre l'esprit du jeu. Ce sont des cas qui arrivent assez souvent, pour limiter les cas de déception après avoir passé du temps à mettre au point une énigme ou un camouflage sophistiqué, il vaut mieux demander auparavant à votre reviewer si l'emplacement est libre, par exemple en créant un descriptif avec les coordonnées de l'emplacement que vous envisagez pour votre cache, et il pourra ainsi vous dire plus rapidement si l'endroit est disponible ou non.


En cas de refus de publication par un reviewer et que vous n'êtes pas d'accord avec cette décision, il y a un moyen de faire appel en allant dans le centre d'aide, il y a un lien "Nous contacter", vous pouvez remplir le formulaire, le mieux est de donner tous les détails nécessaires. L'équipe chargée d'analyser ces "appels" se réunit tous les matins.


Chris fait remarquer que des géocacheurs disent que Groundspeak confirme toujours les décisions des reviewers, mais que c'est parce que les reviewers connaissent très bien les guidelines ! Cathy répond que les reviewers sont intelligents et ils savent de quoi ils parlent, ils connaissent ces guidelines sur le bout des doigts. Il arrive parfois que certains fassent des erreurs, mais la plupart du temps ils ont raison.


Il arrive que des reviewers encouragent les géocacheurs à s'adresser à Groundspeak en utilisant cette procédure d'appel parce qu'ils ne sont pas sûrs que cela ne pourrait pas être accepté, qu'ils n'ont jamais rencontré un cas particulier, une nouvelle idée originale de cache, et ils veulent en apprendre plus en passant par cette décision de Groundspeak. Groundspeak préfère d'ailleurs que ces cas leur soient remontés pour prendre part à la décision et éviter tout problème. Parfois donc les reviewers peuvent avoir envie de publier une cache mais n'ont pas l'autorisation de décider eux-mêmes.


Cathy s'occupe aussi d'aider les Geoawares (reviewers pour les earthcaches), elle est passionnée par la géologie. Les earthcaches sont plus compliquées à vérifier et requiert plus de temps, elles sont souvent très bien préparées et reçoivent davantage de points favoris que les autres types de caches en proportion.


Ce que Cathy aime le plus dans son rôle de reviewer c'est d'aider les gens, elle aime expliquer aux gens de manière à ce qu'ils comprennent, qu'ils soient contents d'avoir leur cache publiée alors qu'ils étaient frustrés qu'elle ne le soit pas avant, et apaiser les choses. C'est ce qu'elle adore. Elle en tire beaucoup de satisfaction.


Concernant les cacheurs qui veulent passer un message promotionnel ou pour une cause, comme cela est indiqué dans les guidelines, ça n'a pas sa place sur le jeu. Le géocaching se veut d'être au contraire un moyen d'échapper à tous les problèmes du monde, de se changer les idées. Même si des causes sont souvent très nobles et partagées par tous, on ne peut véhiculer ces messages via le jeu.


Chris : Si quelqu'un souhaite devenir bénévole, pour être reviewer ou un autre rôle, que lui conseilles-tu ?

Cathy : Généralement, les reviewers sont identifiés par d'autres reviewers, ils connaissent les gens et la communauté, ils savent comment ils agissent quand ils sont frustrés, ils savent comment ils communiquent, ils savent comment ils agissent au niveau local, c'est une manière d'être remarqué, dans la plupart des cas ; lever la main en l'air et demander à avoir ce rôle ne vous aide pas vraiment, il vaut mieux agir et communiquer tout le temps de manière appropriée même quand vous pensez que personne ne vous observe ; vous devez très bien connaître les guidelines, être actif dans la communauté, vous devez être un bon propriétaire de caches, prendre soin de vos caches, être honnête, bienveillant, patient dans la façon de rédiger vos logs et autres messages, vous devez avoir une bonne réputation dans la communauté, et être capable de bien communiquer, d'expliquer, de parler anglais (même si des lackeys sont d'origine allemande, beaucoup sont anglophones et il faut être capable de communiquer avec tous)... il faut être capable de dire "Non". Un reviewer ne prend pas uniquement une décision pour vous et votre cache, mais pour "le jeu" et pour qu'il reste agréable pour tous, même ici au HQ nous prenons des décisions à l'échelle mondiale : quelque chose qui vous paraît acceptable là où vous vivez peut ne pas l'être dans le monde entier, et nous voulons que ce jeu soit bien perçu partout.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com